Accueil du site > Archives > Articles > Le bruit de l’underground

Le bruit de l'underground

vendredi 9 juillet 2010 ,par Didier Lestrade

Juin 1998, Têtu N°25

Je crois que c’est avec cet article qu’on a commencé à me faire comprendre que je prenais trop de place dans Têtu. Il faut dire que 10 pages sur ce dossier, plus une interview de Mimouni dans le même numéro, c’était un peu fort pour la promotion d’un film underground qui... n’a pas marché. Mais mon idée était, précisément, que ce film montrait une nouvelle génération de gays, 15 ans après les kikis, qui étaient dfférents et sur lesquels des espoirs étaient engagés. Ils étaient les modèles de Pierre et Gilles, ils étaient dans les clubs, c’était les visages célèbres de la scène gay d’alors. Et j’étais en admiration, comme toujours. C’est la première fois où je suis intervenu lors d’une séance photo, avec François Rousseau, que j’aime beaucoup. Laurent Chemda était étonné parce que je lui donnais des conseils pour disposer ses mains, de manière à copier les tableaux de la Renaissance. Je rêvais de coucher avec ces mecs, bien sûr ça s’est pas fait, ahah.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love