Accueil du site > Archives > Magazine > The Magazine collection > Introduction à Magazine N°10/11

Introduction à Magazine N°10/11

mercredi 5 janvier 2011 ,par Didier Lestrade

Juin 1986

Le dernier numéro de Maga. D’abord, ce fut un numéro difficile à publier, plus d’un an an entre le précédent et celui-ci. Ensuite, c’est sûrement le plus abouti. Davantage de pages, de dessins, des pubs centrales dans la partie érotique presque toutes jolies. Son seul défaut : la couverture. Misti et moi étions très contents du pelliculé brillant du N°8/9 mais Misti a voulu essayer quelque chose de différent. Du pelliculé mat. Selon l’idée bien connue aujourd’hui, "le mat est plus joli que le brillant, gnagnagna". Moi je suis plutôt pour ne pas changer quelque chose qui marche, donc je voulais rester sur le brillant. Mais Misti disait "Avec les couleurs orange et jaune, il vaut mieux du mat", ce qui est vrai. On a fait comme il voulait car la couverture, c’était presque son domaine réservé. Et on s’est vite rendus compte que c’était une erreur. Le pelliculé mat ne résistait pas à la manutention, il y avait des marques de doigts sur la cover, etc. Donc pour moi, le mot du numéro c’est "Mat". Si on avait fait du brillant, il aurait été irréprochable.

A part ça, tout est impec. Beaucoup de nouveaux dessinateurs érotiques comme Rex, Nigel Kent, et un que j’aime beaucoup, The Hun, qui fait des trucs avec des Blacks vraiment sexy et qui mériterait d’être beaucoup plus connu. On finit le triptyque Tom of Finland avec un troisième dessin.

Les nouvelles pornos sont mieux faites, mieux maquettées.

Et la section photo ! Elle commence à la page 95 et se termine à la page 160 ! On n’avait jamais publié autant d’images venant de photographes aussi divers. Parmi mes préférées : le portrait de Sarfati de la page 104, la photo de Josselin de la page 109, les portraits de George Dureau (ça c’est vraiment mon truc, je suis fou amoureux de ce que fait ce type depuis toujours), tout de Pascal Ferrant, tout de Paul Bianca qui est vraiment l’artiste le plus époustouflant de sa génération et toujours pas reconnu, et les portraits de couples de Sunil Gupta, from England.

L’effet kiss kool de ce numéro. Misti est moi somme satisfaits. Les cuirs allemands nous font encore chier pour l’argent. J’ai des dettes. Un soir, Heino débarche à ma porte et me menace physiquement pour des dettes (20.000F je crois). Jimi est là, il voit que je vais me faire casser la gueule. Il paye les dettes. J’ai tellement honte que j’arrête Maga on the spot. Pendant plusieurs mois, j’hésite à continuer. Mais quelque chose s’est cassé. On ne me verra plus avec des folles SM, surtout allemandes. Maintenant vous comprenez pourquoi je ne suis pas allé à Berlin depuis des années ?

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love