Accueil du site > Porno > Burning Desires

***

Burning Desires

mardi 12 mai 2009 ,par Didier Lestrade

OK, Leo Giamani est incredible. But this movie should be stronger, more out there.

de John Bruno (Falcon, 2009)

Cast : Leo Giamani, Roman Heart, Aden et Jordan Jaric, Nash Lawler, Spencer Stone, Luke Hass, Tory Mason

Beaucoup d’amateurs porno ont laissé tomber Falcon depuis quelques années. Le plus important studio des années 70 et 80 a perdu le fil, semble-t-il. Cela se voit à une multitude de détails, comme l’absence de bonus dans les DVDs (pas de compilation d’éjaculation ou tout le reste), des décors souvent démodés (en l’occurrence dans ce film, une sorte de baraque Versace slash Miami de la pire époque) et surtout des acteurs pas franchement novateurs. Certains parlent même de « fascisme Falcon », je trouve que c’est exagéré, mais il y a quelque chose d’étrange.

« Burning Desires » fait partie des dernières sorties du studio et on y trouve tous les paradoxes qui alimentent les discussions. Le fait est, malgré les critiques, Falcon sait toujours trouver quelques acteurs pour en faire des stars exclusives et Leo Giamani est la plus intéressante du cru. C’est un acteur qui ne ressemble pas beaucoup aux autres. Il a un côté bourrin hétéro qui aurait été impossible à cerner dans les années 90. Dans ce film, il est épilé, mais le mec est assez naturel pour créer un délire sexuel à lui seul. Il est très, très beau. Je parle pas de la bite qui est unique, c’est le visage qui fait tout. D’habitude, il est mal rasé, avec des cheveux un peu n’importe comment et même des rouflaquettes. C’est avec ce côté mal rasé qu’il fait encore plus italien. On peut même pas dire que c’est un acteur très efficace, c’est un top connu pour ne pas en faire des tonnes. Il bouge assez bal, il est rigide, on dirait qu’il ne baise pas comme ça dans la vraie vie. Mais il a juste cette manière unique de renverser la tête en arrière quand il éprouve trop de plaisir et c’est son gimmick.

Ici il a un duo avec Roman Heart, une sorte de poupée gonflable typique Falcon, tant pis. Le reste du film n’est pas si mauvais avec Luke Hass en première scène, un mec qu’on a pas mal vu chez Raging. J’aime beaucoup la scène avec Nash Lawler, lui aussi un prolongement de TyLeBeouf, un petit mec rabllé qui encule tout ce qui bouge. Bref, « Burning Desires » est à réserver aux 8000 fans (and counting) de Leo Giamani sur Facebook. Bon archivage du DVD, though.

SAFE

Leo Giamani Leo Giamani Leo Giamani Leo Giamani Leo Giamani
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love