Accueil du site > Porno > Depth of Desire, Part 2

****

Depth of Desire, Part 2

lundi 27 décembre 2010 ,par Didier Lestrade

A very good follow-up with several of my fave actors : Drake Jaden (NOT shaved, thank goddess), Ethan Roberts who takes it raal good from Samuel Colt himself. And who is this Phenix Saint cute puppy ? Love him !

d’Erik Rhodes et Steven Scarborough (Mustang 2010)

Cast : Samuel Colt, Drake Jaden, Ethan Roberts, Spencer Reed, Drew Culter, Trent Diesel, Phenix Saint, Brock Amstrong.

Falcon reste le seul studio qui m’envoie des DVDs, je suppose que ce sont les seuls qui n’ont pas oublié ce que Têtu a fait en faveur de leurs films et du porno, et c’est parti de moi, chers amis. En 1995, je me disais qu’on était OBLIGES de parler du porno si on voulait parler correctement des gays, comme vingt ans plus tard, au Gai Pied, je pensais qu’on était OBLIGES de parler de disco si on voulait parler correctement des gays. Aujourd’hui, d’une manière générale, tout ça est entre les mains de journalistes who can’t write to save their own lifes but this such a different topic.

Donc un film dirigé par Erik Rhodes with a little help from Steven the Boss, avec une belle brochette de mecs virils comme les aime Mustang, un des studios qui a le plus de constance en termes de look et d’efficacité. Drake Jaden apparaît en ouverture, on est dans un film cuir donc tout le monde porte des harnais et autres fanfreluches et Drake en porte un aussi, y’a pas de raison, et ça lui va bien. En face de lui, Brock Amstrong, un mec rasé assez maousse. Beaucoup de spit, de pipes bien faites avec du deep throat, Drake n’est pas rasé sur le torse, youpi. Il se fait enculer par Brock, puis Drake encule Brock, lui met ensuite un dildo noir à deux bouts et finit par prendre lui aussi le dildo de l’autre côté. Pour moi c’est irrésistible, simple, to the point. Les orgasmes sont bien filmés.

J’adore Ethan Roberts aussi, il a vraiment une gueule d’hétéro dans tous ses films, il a une super belle bite et là il a de la chance, on l’a mis avec Samuel Colt, le clone que tout le monde adore sur Tumblr. C’est pas qu’il a une grosse bite ou quoi, il a vraiment le look clone qui plait aux gays aujourd’hui et il est toujours dur. Là il s’occupe d’Ethan jusqu’à la fin.

Troisième scène avec Drew Culter et Zach Alexander qui commence tout de suite à bouffer le cul de Zach pour l’enculer. Il se passe un truc assez incroyable ici, c’est que pendant pas mal de temps on ne voit pas vraiment Zach car il est de dos et tout d’un coup, à un moment, il se relève et il se tourne. Et là on voit que le mec a des abs de dingue sur un corps très fin et des pecs poilus et une bite longue et fine et qu’il est super excité. Et tout d’un coup, la chemistry entre les deux est révélée et la scène se développe plus tard avec les pipes et surtout quand Zach s’assoit sur Drew et là c’est vraiment bien. Pratiquement la meilleure scène et vous êes pris par surprise, vous ne le voyiez pas venir.

On est en train de se dire que c’est la troisième bonne scène à la suite donc un bon rapport qualité prix et arrive le trio de fin. Spencer Reed ne le fait pas trop pour moi mais il est accompagné de cette poupée Butch de Phenix Saint, un mec qui est assez beau pour se dire « bon ça est, j’abdique, je me mets la tête dans la gazinière ce soir-même » et Trent Diesel, le mec passif de la scène, bandant lui aussi dans le genre clone poilu pas réveillé. Spencer encule Trent pendant que ce dernier bouffe le cul de Phenix. Tout le monde change de positions 56 fois avant la fin. Nan je rigole. Bon film.

SAFE

My man Drake Drake Jaden Look at this chest Brock Amstrong Ethan Roberts Samuel Colt The Colt Drew Cutler ! Phenix Saint Phenix Saint
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love