Accueil du site > Porno > Industrial Encounters

***

Industrial Encounters

vendredi 23 septembre 2011 ,par Didier Lestrade

Heavy duty is the idea here with Drew Cutler and Leo Forte slapping their foreheads : of course, let’s play with electric toys ! Not my cup o’ tea but the guys are hot : love the New York Dolls T-shirt on Doc Benway.

de Tony Buff (Raging Stallion, 2011)

Cast : Tony Buff, Leo Forte, Drew Cutler, Doc Benway, Cameron Adams

C’est drôle comme certains ont du mal à piger ce que je cherche à faire ici dans ces chroniques porno. Faut dire que je ne vais pas mettre un reminder à chaque fois que j’écris quelque chose et je pense que c’est le résultat de la tendance actuelle qui consiste à lire des textes en diagonale, de ne pas aller sur les liens qui figurent dans le texte, mais cette tendance va être de pire en pire dans Internet, bientôt il faudra écrire des articles qui se résument à un seul titre pour que les gens comprennent vraiment UNE idée et une seule.

Bref, l’idée ici est de chroniquer TOUS les DVDs que je reçois, tous, même les pires car il ya toujours un truc drôle à dire. C’est con-cep-tuel patate. Par exemple, celui-ci. La jaquette dit clairement qu’on va y trouver (longue liste) : full suspension rigging, foot worshiping, heavy punching, sex in bondage, water sports, impact play, tit torture, knife play, electro, spit, CBT. Si vous croyez que je suis intéressé par tout ce bordel et que je fais ça chez moi, vous rigolez non ? Mais c’est intéressant d’en parler parce que ce film est comme un catalogue d’objets insolites qui représentent une niche de marché chez les gays, exactement comme vous trouvez désormais sur le catalogue d’IEM, en produit d’appel, des canettes d’oxygène pur à 99.5%. Vous avez beaucoup de journalistes out qui vous informent sur ces trucs ? Demandez à Macé-Scaron s’il est OK pour parler de ça.

Donc, ce film ne m’excite pas car c’est way trop violent et surtout way too fétichiste pour moi, mais c’est rempli de jouets que vous trouveriez super cools s’ils étaient dans un film de science-fiction à part que c’est déjà disponible chez Raging Stallion. Tony Buff est un acteur spécialisé dans tout ce délire, il a déjà fait plein de films de bondage chez Titan et c’est logique qu’il finisse par en diriger un. En général, ça commence par des scènes de pipes tout à fait traditionnelles comme ici entre Tony et Cameron Adams et puis ça enchaîne (tiens c’est bien trouvé) avec une séance de cordes rouges avec des noeuds très élaborés dans la tradition SM japonaise avec suspension grâce à un monte-charge (déjà c’est pas facile d’avoir ça dans son salon).

Entre temps, Drew Cutler se fait immobiliser sur une table par ce sexy Leo Forte avec des sangles sur fond de générateurs et c’est l’exemple typique de la scène qui dure trop loooooongtemps avec deux mecs super beaux. Drew est une sorte de dude masculin, très belle gueule, et Leo est un black qui s’y connaît en termes de perceuses et outils de bricolage. Tout ça est fait de manière gentille, l’idée est d’immobiliser un mec super joli, de lui lécher les pieds et de sortir des outils électriques, puis de s’assoir sur Drew qui est toujours attaché à la table puis Drew est libéré et se rattrape sur Leo.

En bon master, Tony est allé se promener en ville pendant qu’il a laissé Cameron suspendu. Il en profite pour draguer Doc Benway qui se promène avec un T-shirt New York Dolls que Patrick Vidal ADORERAIT avoir ("Wassup, punk ?") et c’est parti pour une bonne séance de punching, puis enculade, puis golden showers, et voilà.

Trois jours plus tard (non je rigole), Cameron est descendu de son monte charge et Tony l’encule avec toutes les cordes. En bonus, Leo Forte joue avec un dildo en verre transparent qui est assez design ma foi puis avec d’autres qui sont plus traditionnels. Puis pipi room et Leo est quand même super beau, en fait on dirait le petit frère de l’Anglais Ben Jaxx dans les films anciens de Titan. Et en dernier cadeau, un autre solo avec Drew Cutler qui joue avec un butt plug tout ce qui est normal. Ce mec est génial, on dirait qu’il vient sortir de l’armée. Et tout ce film est strictement safe.

SAFE

Tony Buff and ropes Drew Cutler !!! Leo Forte has dimples ! "Wassup, punk ?" Leo Forte Leo Forte Gimme Drew Cutler !
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love