Accueil du site > Porno > Single Handed

****

Single Handed

vendredi 30 juillet 2010 ,par Didier Lestrade

Like they say on the cover : "When you’re all alone... love the one you’re with. Betcha.

de ??? (Titan Media, 2002)

Cast : Talvin DeMachio, Eduardo, Dylan Yates, Brock McKay,, Dean Coulter, Peter Wilder, Michel D’Amours, Maleek, Vinnie Rocko, Rip Stone, Thom Barron, Michael Vincenzo, Tom Vaccaro, Carl Decker, Ty Saunders, Sean Rider, Rick Hammersmith, Mike Roberts, Terry Rogers, Bam, Todd Stevens, Rick Matthews

Ouhla, un double DVD de solos datant de 2002, on est presque dans la préhistoire du porno moderne, là. Je dois être un des rares à aimer ce film car c’est une curiosité chez Titan, le seul film avec les stars les plus importantes du label d’alors, en solo. Il n’y a pas eu de produit de ce genre chez Titan par la suite. Je ne vais pas parler de tous les modèles ici, 22 au total, ce serait vraiment répétitif, surtout si ce sont des solos. Avec tous ces noms, le générique à lui seul dure 5 bonnes minutes.

Eduardo est le premier ici à faire impression. On est sur la même plage où il a baisé avec Dean Coulter. Eduardo a un mythe pour lui tout seul et les secondes qui nous offrent des gros plans sur ses pecs et son ventre, ben, on dit merci quoi. Le mec est doré par le soleil. Pareil pour le solo de Dean Culter, cette fois sans Eduardo (vous suivez ?). C’est filmé sur le même bateau que "Eruption" je crois. Pour moi, Dean Culter est l’acteur post Dick Fisk de Falcon. Si on devait faire un tableau généalogique des acteurs pornos US, il serait là direct. Michel d’Amours a complètement disparu du porno, mais à un moment c’était un acteur qui avait énormément de succès, forcément avec une gueule pareille. C’est un des acteurs les plus complets de sa génération : le genre idéal du porno, beau dans toutes les situations et toujours en train de bander. D’ailleurs dans ce DVD, il est un des rares à se branler deux fois à la suite, avec le black Maleek.

Après une séquence avec Thom Barron jeune on passe au deuxième DVD qui présente les meilleurs solos avec Michel Vincenzo qui est vraiment dans un de ses meilleurs jours. Le mec est connu pour être un des rares acteurs à pouvoir jouir simultanément, deux fois à la suite. Des fois, il a un côté un peu pouffasse, mais c’est objectivement un mec qui est fait pour le sexe. Là il est filmé comme une star, sous toutes les coutures : il faut attendre 12 longues minutes pour voir sa bite. Et quand il jouit (2 fois), c’est une des plus belles scènes du film. Et ensuite, ben, c’est Tom Vacarro, pratiquement au sommet de sa célébrité. Ty Sanders a un corps de dingue. Mike Roberts donne ici un de ses rares solos : l’übber daddy de Titan avec son prince Albert se branle dans des toilettes avec des photos de mecs sur le mur et ne prend pas la peine d’enlever sa chemise de security officer. Ensuite, on a une rare apparition de Bam qui n’est pourtant pas un acteur Titan. Le black est mégacélèbre avec sa bite qui n’est pas toujours dure mais qui est merveilleuse sur un corps très fin et un visage qui rappelle systématiquement quelqu’un qui aurait un lien de parenté avec 2Pac. C’est pas souvent que l’on voit Bam dans un DVD avec une qualité d’image qui permet de mieux le regarder. D’habitude, il joue dans des films un peu cheap, avec une photographie cracra.

Pour finir, Titan nous offre un mec que l’on ne connaît pas, Rick Mathews, un clone tout doré comme un mec qui serait passé doucement au grille pain avec un visage si beau qu’il fait partie des mecs qui défilent sur mon économisateur d’écran depuis plusieurs années. Le mec jouit en 1’30 ce qui est gâché en termes de porno, quelqu’un aurait dû lui dire de prendre son temps, mais quel visage, quel corps. En bonus, 3 solos avec des « mystery studs » dont on ne voit pas le visage.

SAFE

DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL DL
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love