Accueil du site > Porno > The Missing

Classic !

The Missing

jeudi 10 février 2011 ,par Didier Lestrade

This is one the best Hot House movies, ever. Full stop. Scene one with all those magastars working on Kent North ! And Trevor Knight is hot as hell all the way through. You have the feeling this movie captured all those porn stars at their peak. A Steven Scarborough true gem. You have to OWN it.

de Steven Scarborough (Hot House, 2005)

Cast : Shane Rollins, Trevor Knight, Dean Tucker, Kent North, Tony Mecelli, Marco Paris, Jason Ridge, Nick Piston, Enzo Grimaldi, Kirk Ziegler, Jed Willcox, Rod Barry, Matt Majors, Antonio Roca, Martin Mazza, Rick Jammer, Chuck Dirocco, Warren Lord

Pour se sortir d’un cycle de vidéos (comme je disais, j’étais blocada dans du Titan lately), il n’y a rien de mieux pour passer à un autre studio que de commencer par le plus fort. « The Missing » est le genre de DVD que l’on range dans un endroit qui facilite le souvenir, comme tout en haut d’une collection ou au niveau des yeux sur une étagère. Vous voulez toujours l’avoir à hyper-proximité quand ça urge et, de toute manière, c’est un double DVD, avec une grosse tranche et de grosses lettres. C’est un film qui hurle « Grab me ! » et il le mérite.

Avec 18 acteurs, Steven Scarborough a voulu faire très fort en commençant pratiquement avec la scène la plus forte du film. Tout se passe dans une ambiance cuir / prison mais il n’y a pas vraiment de trame à part le fait que l’acteur anglais Kent North se fait enlever par des méchantes cuirettes, d’ailleurs le film débute tout de suite avec de la baise. Kent North, qui s’est suicidé il y a deux ou 3 ans, est le souffre douleur de cette très longue scène (35 minutes !) où 4 parmi les fuckers les plus méchants de la planète se succèdent sur lui : Shane Rollins, Nick Piston, Trevor Knight et surtout Rod Barry qui gueule tout le temps. Il y a aussi mon préféré de toujours, Dean Tucker, le genre de mec passif qui vous satisfait toute une vie, vous n’avez pas besoin d’aller chercher ailleurs mais bon. Les mecs ne s’échauffent pas ici, ils sont déjà en train de baiser quand la caméra commence à filmer, mais tout prend vraiment forme quand Kent North se met à 4 pattes sur un banc de gym et que tous les autres font la tournante.

Cela fait 6 ans que je regarde régulièrement ce film en me demandant ce qu’ils ont pris tous. C’est très rare de voir un film où 4 mecs enculent un mec et sont déchaînés, recouverts de sueur, bandant comme des dingues, baisant vraiment bien tous. Trevor Knight est dingue, riding le cul de Kent comme s’il dansait en fait, on dirait qu’il est sur une piste de danse ou alors en plein rodéo, Shane Rollins, ben c’est lui quoi, excitant de haut en bas avec sa bite pneumatique et Rod Barry est le mec qui bouscule le plus, lui il encule vraiment comme si son but c’était de faire ressortir sa bite par la bouche de l’autre. Ils jouissent tous sur le dos de Kent mais ils enchaînent pour le moment qui est pour moi le plus sexy, quand Dean Tucker se fait enculer par les deux qui débandent jamais, Rod Barry et Trevor Knight et après on a le bout de scène qui est le killer à chaque fois : on voit Trevor Knight enculer debout Shane Rollins à droite, Dean Tucker qui s’assit sur Rod au milieu et Kent North qui se fait sucer par Nick Piston à gauche. Une sorte de triptyque où le plus beau, c’est Dean Tucker au milieu, dans sa position sexuelle préférée, un logo ambulant pour tout ce qui est Irlandais, je suis gaga de ce mec.

Scène 2, Jason Ridge est attaché sur une croix qui roule sur place, très supplice Moyen-Age, et c’est Kirk Ziegler qui fait tourner le manège. Bon, ces deux-là sont très respectés, je sais, Jason Ridge est un acteur adoré aux USA, je sais pas trop pourquoi, je le suppose d’être intelligent et bien maqué avec tous les autres. Kirk est un top avec une gueule d’allemand, très correct, bonne scène mais après ce qu’on vient de voir en début de film, c’est très difficile d’être à la hauteur.

Scène 3, Tony Mecelli est à table avec un autre master et Kent North et sa copine sont les esclaves en dessous. On met du temps à entrer dans la scène avec tout un pataquès de cuirettes qui se lèchent les chaussures et d’autres trucs mais très vite Tony Mecelli déploie cette bite super belle of his, longue et dure et se fait lécher les armpits. Enculades, différentes positions, très bien filmé tout ça, bonne scène, Tony Mecelli est si pro qu’il fait le coup de se branler et partage son sperme d’une manière équitable entre le torse de Kent North et celui d’Antonio Rocca.

Scène 4 qui est très bonne aussi avec Marco Paris que j’adore, Matt Majors qui est sexy avec son gland tout rond et deux autres mecs. C’est pas souvent que Marcos Paris fait l’actif mais il est tellement beau à ce moment (2005), il est pratiquement à son sommet et bien sûr, il ne peut pas s’empêcher de faire ce qu’il sait si bien faire : s’assoir. Belle scène de fin de premier DVD.

Parce que le truc qui tue ici, c’est qu’il y a deux scènes super fortes sur le Disc 2, outre le bonus des Cumshots et le bonus de Fuck scenes. En fait, la deuxième meilleure scène du film est là. Nick Piston qui porte une chemise rouge et Trevor Knight qui vont maltraiter encore ce mec qui, je sais pas pourquoi, m’excite toujours. Piston suce Trevor super bien pendant qu’il encule l’autre, très bonne coordination sexuelle, et il y a des captures d’écran ici de Trevor Knight qui sont si belles qu’elles tournent non stop sur mon économiseur d’écran depuis 4 ans. Et quand Nick Piston jouit, il y a des gros plans de son ventre qui ont parrticipé à sa légende. le genre de truc qui a poussé des kids à aller le voir (c’est écrit quelque part sur un blog que j’ai lu) en lui disant : "Tu es l’inspiration de ma vie". Yep, on regarde Nick Piston d’une autre manière après ça.

Et enfin une scène de fist avec ce méchant Chuck DiRocco qui est une sorte de successeur de Dred Scott dans un sens, violent, dominateur, expert qui va fister Rick Jammer sans même elever son pantalon (avec des gants blancs, je trouve ça chic) puis l’enculer puis c’est fini et c’est bien.

SAFE

My man Trevor Knight Kent North Shane Rollins Trevor Knight Dean Tucker mean Rod Barry Jason Ridge About to come Kirk Ziegler Tony Mecelli commands Matt Majors Marco Paris ! red Nick Piston Trevor Knoght ! Economisateur d'écran ! Nick Piston comes Chuck DiRocco
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love