Accueil du site > Porno > The Other Side Of Aspen I

****

The Other Side Of Aspen I

jeudi 19 mai 2011 ,par Didier Lestrade

Classic of all classics ! I can throw away my old VHS ! Dick Fist is at his top here, this is one of the porn movies that shaped my generation.

(Falcon, 1980)

Cast : Al Parker, Dick Fist, Jeff Turk, Casey Donovan, Chad Benson, Mike Flynn

Donc ce coffret de 5 DVD en collector édition rassemble la saga avec 5 DVDs, 30 scènes et 62 modèles (c’est écrit dessus !). Vous remarquerez que désormais le copyright de Falcon, en tant qu’entreprise, est passé sous le contrôle de Chris Ward, de Raging Stallion. Je ne serais pas étonné que ce dernier se mette à transformer l’image de Falcon, en tirant mieux profit des archives, ce qu’aurait du faire John Rutherford pour Colt mais bon. Il suffit de voir les mails promo beaucoup plus imaginatifs de Falcon en ce moment et leur développement via Twitter et FB.

Ce coffret est donc une bonne nouvelle, un de ces objets organiques qui est capable de présenter l’ensemble d’une série s’étalant sur 3 décennies, bien mieux que si si on la commandait par VOD. Ce n’est pas qu’il soit particulièrement joli ce coffret, la jaquette est l’exemple même de la non jaquette, mais avoir tous ces films dans la même boite, c’est un cadeau d’amateur.

De tous les « Other Side of Aspen », le premier est le plus mythique, même s’il n’est pas aussi hardcore et efficaces que les suivants. C’est un film sans réalisateur crédité, avec THE END en toute fin (ça date de 1980 !) avec pas un seul crédit technique, sauf une dédicace « In Memory of Charles M.Holmes ». Le film commence par Jeff Turk qui fait son footing à SF et une voix off raconte le chalet où il est allé à Aspen. Et on commence tout de suite par le duo Dick Fist et Chad Benson sur fond de rideau à carreaux multicolores des années 70. Bon il faut tout de suite dire que Dick Fist était un des plus beaux modèles de Falcon de cette époque, c’est le clone parfait avec des poils qui se rassemblent au centre de ses pecs tout ronds, il a une taille super fine et cette bit épaisse, classe tout en étant agressive. C’est un homme brun, avec une coupe de cheveux partagés au milieu (please, qu’on se remette à faire ça) et une moustache noire juste dessinée à l’ordinateur (qui n’existe pas encore). Ici, il commence àpar sucer Benson, et on comprend vite que les films de l’époque avaient des scènes très courtes, donc ça va vite et en quelques minutes on est déjà à l’anal surtout qu’il y a des flashbacks avec le mec qui fait toujours son jogging à SF. Disk Fist est finalement un enculeur timide, mais il a les right moves dans cette scène et il manquerait juste 30 secondes avant les orgasmes pour rendre ce début de film parfait. C’est quand il se branle qu’on voit à quel point sa bite est belle, épaisse. Puis voit encore Jeff Turk courir sur le bord de la mer en face de SF avec le Golden Gate Bridge derrière, on dirait vraiment une scène de « Tales of the Coty » d’Armistead Paupin.

Scène suivante avec Al Parker et Casey Donovan. Ce dernier est OK, un mec connu de l’époque en très bon soutien d’Al Parker qui est la star ici, le premier acteur porno gay juif célèbre. Et ça commende par du rimming et du 69, Al Parker est encore jeune ici, il a des abdos de la grande époque et sa barbe est classique, c’est vraiment lui qui a popularisé ce look Jésus cuir. Al Parker suce Casey tout en lui mettent les doigts dans le cul. Bon, le truc de Parker, c’est qu’il avait une bite géniale mais pas toujours dure et comme il y arrive pas tellement ce jour-là il enchaîne par un fist qui est bien foutu. Casey joit. Pendant tout le temps on entend des overvoices et on voit sortir Dick Fist de la douche et il les rejoint et on arrive à cette scène mythique où ils sont dans la pièce principale du chalet avec ces fauteuils qui ont le même imprimé que les rideaux. Chad Benson est arrivé aussi et ça commence par de super beaux blowjobs, Dick suçant Casey et Al suçant Chad. Tout de suite Al Parker encule Casey doggy style pendant que cette merveille de Dick se fait sucer. Bon j’arrête là la description, tout le monde change de rôle et ça finit en beauté comme on dit. Bien sûr c’est pas safe, mais c’est avant même qu’on entende parler du sida donc c’est un des derniers film complètement insouciants. C’est le plus produit du film.

La dernière scène est la plus sexy. Jeff Turk est revenu du jogging, et raconte comment il est arrivé dans la partouze et on rejoint les autres. Jeff est l’american boy next door complet, belle coupe de cheveux, corps sec et belle bite longue, il transpire déjà avant même d’avoir commencé. Tout le monde encule Casey et tout le monde jouit sur son ventre.

Pré-SAFE

ick Fist, look at this man ! Chad Benson Al Parker Leather Jesus Al Parker Casey Donovan Try to resist Dick Fist Jeff Turk Jeff Turk
| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Join the Resistance : Fall in Love